Leçon de petite philosophie belgohumoristique.

mercredi 12 juillet 2006

"Les principes de base d’un courant contemporain : Le surcaroloréalisme". Professeur Honoris Causetrop E. DI RUPO, édition Belga, Le Soir, Ma 11juillet 2006.

JPEG - 40 ko
La vie en rouge

La réunionite à haute teneur intellectuelle des bonzes artistiques régionaux et communaux de Charleroi a accouché,hier, d’un nouveau recueil qui griffera l’histoire surréaliste wallone d’un soupir tiré par le grand gourou. C’est l’alchimie qui redémarre...

En ce jour béni de la St Benoît, an de grâce 2006, Elio Di Rupo a dit :"Les difficultés ont permis de mesurer la grandeur de ceux qui ont fait face à l’adversité. Il a souligné combien il était important de restaurer la confiance du citoyen dans ses élus".(Cfr. les affaires sidérantes du pays métalluriste)
Il a rendu un hommage particulier au bourgmestre de Charleroi J.V.G., et aux décisions prises dans le cadre d’une bonne gouvernance. Il a encore rappelé que le travail mené pour établir ce "contrat du renouveau" était en cours depuis plusieurs mois, avant d’en évoquer quelques points : la confirmation que le PS est un parti de gauche et progressiste, la culture du débat, le forum participatif, la circulation de l’information, l’ouverture au monde associatif et progressiste, le caractère nécessairement sain de ses finances, l’établissement d’un cadastre des mandats. Il s’agit non seulement de tourner la page précédente mais aussi d’écrire ensemble une nouvelle page, a conclu Elio Di Rupo.

Pour ceux qui ne sont pas convaincus de l’alliance socialiste avec le courant surréaliste :

« Encycl. Philos. Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d’associations négligées jusqu’à lui, à la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. Il tend à ruiner définitivement tous les autres mécanismes psychiques et à se substituer à eux dans la résolution des principaux problèmes de la vie. »

PS : Sur l’image, notons la présence de bleu, l’absence de vert et d’orange, un peu de noir quand même (pays de Charleroi).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden